Les cannabinoïdes dérivés des plantes (phytocanabinoïdes) sont des composés ayant un potentiel thérapeutique émergent. Les premières études ont suggérés que

le cannabidiol (CBD) a des propriétés anticonvulsivantes chez animaux et une fréquence de crise réduite dans pour les essais humains limités.  Le CBD (100 mg / kg) a exercé des effets anticonvulsivants clairs avec une diminution significative de l’incidence des crises sévères  Enfin, le CBD n’a qu’une faible affinité chez les récepteurs cannabinoïdes et n’a montré aucune activité agoniste dans les essais  Ces résultats suggèrent que le CBD agit, potentiellement d’une manière indépendante , pour inhiber l’activité épileptiforme in vitro et la sévérité des saisies in vivo.  Ainsi, nous démontrons le potentiel du CBD en tant que nouveau médicament antiépileptique dans le besoin clinique associé aux convulsions généralisées. Sources : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19906779

Laisser un commentaire