Les bienfaits de l’huile de CBD

Les bienfaits de l’huile de CBD

Vérifié le 17/03/2022 par PasseportSanté

L’huile de CBD est une huile issue du plant de chanvre et de cannabis. L’huile de CBD possède de nombreux bienfaits sur la santé et pourrait améliorer la vie de nombreux patients. En effet, elle pourrait accompagner les personnes atteintes de certaines pathologies chroniques, en soulageant leurs symptômes.

Elle s’avérerait être un remède alternatif efficace là où les autres remèdes classiques ne fonctionnent plus ou entraînent trop d’effets secondaires. Zoom sur les principaux bienfaits attribués à l’huile de CBD, cette substance active issue du plant de chanvre et de cannabis.

Huile de CBD, qu’est-ce que c’est ?

L’huile de CBD est une essence obtenue par extraction du cannabidiol tirée principalement de la fleur de la plante de cannabis. Ceci pourrez vous intéresser : Qu'est-ce que l'huile de CBD – et est-ce légal au Royaume-Uni?. Elle diffère de l’huile de cannabis ou de l’huile de chanvre par sa fabrication ainsi que par les parties de la plante utilisées pour son extraction.

L’huile de CBD se commercialise sous différentes concentrations. La plupart du temps, elle est associée à d’autres huiles végétales (huile de graine de chanvre, huile d’olive, huile essentielle). Contrairement aux fleurs qui contiennent entre 3% et 6% de CBD (loi française), l’huile est un mode de consommation qui offre de plus fortes concentrations de CBD naturel, de 5 à 45%.

En fonction du taux de concentration en CBD de notre huile et des effets désirés, on en consommera un nombre de gouttes plus ou moins important (les doses moyennes conseillées sont indiquées sur les flacons).

Elle se consomme essentiellement par voie sublinguale, c’est-à-dire sous la langue. C’est le procédé qui permet de bénéficier le plus rapidement des effets et bienfaits du CBD, car la molécule est directement absorbée par les muqueuses. Il est aussi possible d’inhaler ou d’ingérer l’huile de CBD.

Les consultants en anesthésie discutent de la marijuana médicale dans la pratique de l'anesthésie et de la douleur chronique
Ceci pourrez vous intéresser :
JACKSON, Mich., 17 janv.2017 (BUSINESS WIRE) – Anesthésie Consultants en affaires (ABC),…

L’huile de CBD pour bien dormir

10% de la population souffre d’insomnies chroniques et 30% y serait confrontée au cours de la vie. A voir aussi : SkyBus (Hobart) – 2019 Tout ce que vous devez savoir avant de partir (avec photos). Le CBD aide à l’endormissement grâce à ses effets relaxants et anxiolytiques sans pour autant entraîner d’effets secondaires comme les somnifères habituels.

En outre, une étude publiée dans le National Center for Biotechnology Information a mis en avant que le CBD entretiendrait la vivacité durant la journée, et ce malgré un manque de sommeil. Il offrirait également une meilleure résistance à la pression et augmenterait l’efficacité au travail.

Kazmira COA de 3rd Party Labs
Lire aussi :
Lisez cet article de blog avant d'acheter un produit CBD.Remarque: ce blog…

Le CBD, un antidouleur naturel

Le CBD possède des proptiétés analgésiques, il agit sur les articulations douloureuses et soulage les inflammations chroniques. Lire aussi : Deux vertus possibles du CBD sur les états dépressifs !. En outre, ses effets relaxants permettent de mieux supporter la douleur et d’améliorer l’humeur, notamment chez la personne âgée.

Le cannabidiol stimule le système endocannabinoïde (récepteurs aux cannabinoïdes CB1 et CB2) joue un rôle clé dans le contrôle de l’inflammation et la réponse auto-immune. Cela a pour effet d’abaisser le seuil de la douleur, notamment dans le cas des maladies chroniques comme l’arthrose.

Steilas Logo
Lire aussi :
L'honnête à la vérité sur les souches de CDB élevées Les variétés…

Un antiépileptique supposé

L’ingestion d’huile de CBD pourrait soulager les crises d’épilepsie et de convulsion. L’épilepsie est une pathologie nerveuse chronique se manifestant par des crises soudaines. Les symptômes peuvent prendre plusieurs formes, en fonction du type d’épilepsie et de son intensité, allant de simples crampes jusqu’à des spasmes incontrôlables, voire des pertes de connaissance, ce qui peut être extrêmement stressant.

L’organisme sécrète naturellement des molécules proches des cannabinoïdes (système cannabinoïde endogène) qui contribuent à l’équilibre interne. Ce système est composé de capteurs situés dans l’ensemble de l’organisme, parmi lesquels les CB1 qui agissent sur le système nerveux.

Les molécules de cannabidiol se fixent sur ces capteurs et parviennent à changer le « message » envoyé au cerveau, ce qui pourrait réduire l’activité chimique à l’origine du déclenchement des crises d’épilepsie.

Des recherches sont encore nécessaires pour prouver les mécanismes exacts du cannabidiol dans les crises d’épilepsie.

Le CBD, qu’est-ce que c’est ?

Le CBD (abréviation du terme « cannabidiol ») est un cannabinoïde naturellement présent dans le cannabis et le chanvre (le chanvre se distingue de la plupart des variétés de cannabis en raison de sa faible production de THC). Son extraction est faite à partir de la résine ou de la tête du plant de cannabis.

En France, la législation autorise le CBD s’il est extrait d’une plante qui ne contient pas plus de 0.2 % de THC. La présence de THC dans les produits finis, quel que soit son taux, est interdite. Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le CBD n’a pas de propriétés psychoactives car il ne contient pas de tétrahydrocannabinol (THC), or, c’est le THC qui est la molécule active du cannabis et qui provoque des effets sur le plan physique et psychique (sensation de gorge sèche, faim, yeux rouges, somnolence, sensation de fatigue et d’euphorie…).

Le cannabidiol étant un produit relativement nouveau sur le marché, il existe encore beaucoup d’idées reçues à son sujet. Certains pensent que le CBD est une drogue, et que, tout comme le cannabis, il est illégal d’en détenir et d’en consommer. Prendre du CBD est pourtant parfaitement légal, sans effets secondaires et peut s’avérer bénéfique pour la santé.

Le CBD peut se consommer :

  • par ingestion de capsules ou de gélules
  • en fleurs ou en feuilles
  • en inhalant ou vaporisant de la résine
  • en vapotant un e-liquide
  • en huile
  • via des aliments infusés
  • par application de cosmétiques

95% Des lecteurs ont trouvé cet article utile Et vous ?